« Netizen mais aussi Citizen | Accueil | En préambule à demain, Journée de la Femme »

01/03/2006

Commentaires

Frédéric

tout le monde n'a pas la "chance" d'avoir un positionnement aussi net que "des images de rugby d'avant 1930"... là au-moins, je ne me pose pas trop de question sur ce que je vais dire... mais c'est quand même un peu juste aux entournures quand tu veux t'exprimer sur d'autres sujets...

Pour se nourrir du blog des autres, je te recommande l'outil "performancing" http://performancing.com/firefox qui est un add-on de Firefox : un truc te plait..., bouton droit qui ouvre une petite fenêtre dans le navigateur..., copié/coller..., glisser/déposer... ton avis par dessus... click et c'est blogué...

Benoit Dausse

C'est amusant de constater que finalement tous les blogueurs passent par cette situation. Depuis que je tiens mon blog je l'ai remis en question plus de 10 fois en me disant que cela suffisait!
J'ai trouvé la solution en ne m'astreignant pas à blogueur régulièrement. Il ne faut pas se mettre la pression.

Quant à ton constat sur le fait de renoncer à quelque chose , je ne ferai pas de commentaire mais je suis d'accord... ;-)

Stephanie

Fred : toi tu as trouvé le positionnement de niche par excellence, mais pourquoi ne pas créer une catégorie ou un autre blog en complément ? merci pour le lien je vais regarder ce que c'est
Benoit : ce processus de remise en cause est relativement universel non ? mais il prend un reflet différent à la lumière du net, on se lasse de plus en plus vite.. certes ne pas se mettre la pression, et arriver à une vitesse de croisière de mise à jour qui convienne au bloggueur comme aux lecteurs ... pas simple cette histoire ;-)

Pappy Boyington

"Ils doivent forcément renoncer à autre chose, ou peu bosser."
Non : je n'ai pas besoin de beaucoup de sommeil. Voilà mon secret ;-)

fabie

Je me suis poser les mêmes questions en vous lisant tou depuis deux ans avant de m'y coller l'important c'est peut-être justement de pas avoir de positionnement mais juste de humeurs.. des états d'ames comme tout hommes ou femmes

jeremy dumont

Mais qu'est ce que vous avez tous a avoir envie de lacher vos blogs/a les lacher...c'est le fait de mater les stats et de pas pouvoir les controler ?
Faut arrèter la, vous avez pas d'actionnaires aux talons, que votre fierté qui vous talone...
Vous avez envie d'amour, et personne ne vous le donne encore et ca vous décourage ?
Ah ca l'amour...ca n'arrive pas sur un blog...mais entre deux lignes...des fois elles se croisent...
jeremy dumont

Benoit Dausse

c'est donc ça le fameux "pappy's secret"!!!
j'aimerais pouvoir en dire autant...

Bettina Soulez

Je comprends tes doutes.
Mais si bloguer est un plaisir, on dégage du temps, et on écrit et lit de plus en plus vite !

A +

Stephanie

Fabie : 2 ans !! ou le temps de mûrir son blog ;-)
Pappy : moi non plus, mais bon on peut toujours faire autre chose aussi ;-))
Jérémy : voilà les questions que toute personne se pose aussi au cours de sa vie de blog... l'importance des commentaires, savoir qu'on est lu, l'esprit zapping de la blogosphère- on vous oublie vite-, l'exigeance personnelle - autant écrire qq chose dont on est fier qu'un poncif du moment-, bref plein d'arbitrages multidimensionnels à faire soi-même...
Bettina : ta remarque coule de source finalement. je la médite !

Pappy Boyington

@ Stéphanie : c'est vrai, on peut faire du skate ;-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.